Lexique du Repreneur

Lexique du Repreneur

(Edition revue et augmentée. Auteur : Thierry Lamarque, Président d’ALTHEO)

Abort Fees
Honoraires divers de conseils liés à une transaction dont le règlement, en cas d’échec dans la réalisation de la transaction, est généralement à la charge du capital-investisseur.

ACCRE (Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprises)
Cette aide consiste en une exonération de charges sociales pendant un an, sous certaines conditions, maintien des allocations chômage sur une durée limitée dans le temps ou versement de 50 % des allocations restant dues sous forme d’un capital.

Affectio Societatis
L’affectio societatis représente le lien qui unit des associés à travers le partage des bénéfices ou des pertes, des risques et des opportunités. Ce lien est faible au sein d’une entreprise cotée où les actionnaires ont la possibilité à tout moment de le rompre en vendant leurs actions. Il sera plus fort lors d’une prise de participation dans une société par un capital-investisseur.

AFIC
Association Française des Investisseurs en Capital. Regroupe les structures actives dans le capital-investissement français.

Analyse SWOT
Matrice d’analyse stratégique récapitulant de façon synthétique les forces (Strenghts), faiblesses (Weaknesses), menaces (Threats), et opportunités (Opportunities), d’un projet de reprise.

Anvar
Rattachée à OSEO, l’Agence Nationale de Valorisation de la Recherche est un établissement public qui conseille, accompagne et finance les projets innovants. L’aide à l’innovation que propose l’ANVAR se caractérise par une avance à taux zéro, remboursable uniquement en cas de succès selon le principe du partage du risque, et par un appui à la gestion des projets.

Apport personnel
Fonds propres que le repreneur investit financièrement dans le projet de reprise.

Audits d’acquisition
Voir Due diligences.

BFR (Working capital)
Besoin en Fonds de Roulement. Correspond à : Clients + stocks + divers actifs court terme – (fournisseurs + divers passifs court terme).

Bimbo
Acquisition d’une entreprise par un ou plusieurs de ses cadres associés à un repreneur extérieur qui en prend la direction dans le cadre d’un montage à effet de levier. Opération mixte MBO/MBI.

Bridge financing
Crédit relais, souvent souscrit par la holding d’acquisition pour couvrir le délai de distribution par la société cible de la trésorerie existante au moment de l’acquisition.

BSA : Bon de Souscription d’Action
Il est attaché à une obligation (OBSA) ou à une action (ABSA). Il permet de souscrire à des actions nouvelles à des conditions fixées d’avance.

Build up
Constitution d’un groupe d’entreprises aux activités complémentaires, rassemblées au sein d’une holding de reprise.

Business Angel
Entrepreneur ou ex-entrepreneur qui investit à titre personnel dans le capital d’un projet ou d’une entreprise tout en lui faisant bénéficier de son expérience et de ses relations.

Business Plan
Plan de développement élaboré par le repreneur, et destiné à convaincre les intervenants financiers susceptibles de participer au montage de l’opération envisagée.
Voir Reprise Entreprises

Buy-out
Voir LBO et MBO.

Buy or sell
Clause obligeant un actionnaire à racheter les parts des autres ou à leur vendre les siennes, à une date donnée.

Capacité d’Autofinancement (CAF)
Capacité d’investissement ou de remboursement de l’entreprise, équivalente au résultat net + dotations aux amortissements – reprises sur amortissements.

Capital-développement
L’opération de financement d’une entreprise qui s’effectue par augmentation de capital (minoritaire ou majoritaire) dans le but de permettre à l’entreprise cible de poursuivre son développement, tant par croissance interne que par croissance externe. Ces opérations concernent le plus souvent des entreprises rentables et en forte croissance.

Capital-investissement
Terme générique désignant l’ensemble des financements en capital apportés par des investisseurs professionnels (sociétés de capital-investissement, business angels). Cette notion regroupe donc aussi bien le capital-risque, le capital-développement, le retournement, et les LBO (sous toutes ces formes). « Private equity » en anglais.

Capital de proximité
C’est une forme de capital-investissement locale. Elle tire ses ressources d’associations, ou d’organismes locaux.

Capital-retournement
Financement destiné à restructurer et à relancer une entreprise confrontée à de graves difficultés.

Capital-risque
Investissement en fonds propres dans des projets ou des entreprises à fort potentiel, forte croissance et rentabilité, à caractère technologique ou innovant. Il y a quelques années, les investisseurs en capital-risque se sont distingués par leurs engagements massifs sur des projets liés au développement de l’Internet et du commerce en ligne.

Capital transmission/succession
Financement destiné à permettre l’acquisition d’une entreprise existante par une nouvelle équipe de dirigeants venant de la société ou de l’extérieur.

Carried interest
Intéressement revenant aux managers des sociétés de capital-investissement, en général au-dessus d’un taux minimum de rentabilité (« hurdle rate »).

Carve-out
Opération par laquelle on sépare une division ou une entité économique pas entièrement autonome, intégrée dans un ensemble économique plus vaste (par exemple une business unit d’une filiale de grand groupe). Voir également spin-off.

Caution
Personne qui s’oblige à rembourser la dette d’un débiteur à la place de celui-ci. Le cautionnement est une garantie personnelle.
Dans une reprise d’entreprise, le repreneur s’engage généralement à se substituer au cédant dans les cautions qu’il a accordées.

Cessionnaire
Désigne le repreneur.

Cession industrielle
Vente d’une entreprise à une autre entreprise, par exemple lors de la sortie d’un fonds d’investissement.

Clause de non-concurrence
Désigne une clause du protocole d’accord, parfois intégrée dans la lettre d’intention, destinée à empêcher le cédant de relancer une activité concurrente à celle du repreneur après cession de l’entreprise.

Clause potestative
Conditions dont la réalisation dépend uniquement de la volonté du débiteur de l’obligation.

Closing
Réitération des actes de cession / acquisition correspondant à la cession définitive des titres ou du fonds après levée des conditions suspensives et résolutoires.

Commitment
Engagement de versement/souscription pris par un investisseur dans un fonds de capital-investissement.

Complément de prix
Voir Earn-out.

Conditions suspensives et résolutoires
Conditions indiquées dans le protocole d’accord, susceptibles de remettre en cause l’acquisition. Les plus courantes concernent l’obtention de l’emprunt par le repreneur, la signature de la clause de non-concurrence par le cédant, ou des conclusions d’audit d’acquisition favorables à la transaction.

Conseil d’Administration
Organe collectif de gestion. Ses membres sont élus par l’Assemblée Générale Ordinaire (AGO).

Conseil de Surveillance
Organe dont les membres, élus par l’Assemblée Générale Ordinaire, exercent collégialement le contrôle de l’action du Directoire.

Contre-garantie (garantie de la garantie)
Moyens utilisés par le repreneur pour assurer la mise en jeu de la garantie d’actif–passif . Les solutions les plus courantes sont la caution bancaire à première demande, le crédit-vendeur, ou les compléments de prix.

Coupon
Droit de paiement du dividende attaché à une action ou de l’intérêt attaché à une obligation. Il peut être attaché (le dividende reste dans l’entreprise), ou détaché (le dividende est distribué).

Covenants
Ensemble des ratios indiqués en annexe des contrats de prêts, et qui permettent au financeur de dénoncer son concours en cas de non-respect de ces critères.

Crash-test
Désigne le « scénario catastrophe » qu’il est souhaitable de faire apparaître dans le business plan de reprise. Cette hypothèse évalue les conséquences pour l’entreprise liées à une baisse d’activité importante et inattendue.

Crédit-vendeur
Appellation communément employée pour désigner les délais de paiement consentis au repreneur par le vendeur d’une entreprise ou d’un fonds de commerce.
Le vendeur doit obtenir des garanties en contrepartie du crédit qu’il accorde (caution bancaire, assurance-décès, nantissement de titres par exemples).

Data-room
Pièce dans laquelle sont regroupés les documents et informations confidentielles mis à la disposition des repreneurs potentiels.

Deal
Opération, affaire, accord. Voir Reprise Entreprises

Deal Flow
Désigne le courant d’affaires constituant des opportunités d’investissement pour un intervenant financier.

Dédit (ou clause de dédit)
Disposition d’un contrat qui permet à un contractant de ne pas exécuter son obligation, moyennant une somme d’argent fixée à l’avance dans le contrat.

Défaut
Cas d’exigibilité anticipée des prêts. Intervient en particulier quand un covenant n’est pas respecté.

Dette mezzanine
Prêt dont le remboursement intervient après celui de la dette senior, à un taux d’intérêt supérieur à celui de la dette bancaire.

Dette senior
Prêt sur 5 à 7 ans consenti par une ou plusieurs banques à un repreneur dans le cadre d’une opération d’acquisition d’entreprise.

Discounted Cash Flows (DCF)
Méthode d’évaluation qui consiste à calculer la valeur d’une entreprise à partir des flux futurs générés.

Dividendes prioritaires
Le montant du dividende prioritaire est exprimé en pourcentage du bénéfice net de l’entreprise.

Dividendes statutaires
On peut intégrer dans les statuts d’une société le droit pour certaines actions de disposer d’une fraction déterminée des bénéfices. On parle aussi d’un droit de premier dividende calculé sur la base du capital libéré.

Dilution
Un actionnaire est « dilué » quand sa part relative du capital d’une entreprise est réduite suite à une augmentation de capital.

Droits d’enregistrement
Droits à payer lors de la présentation d’un acte à la formalité de l’enregistrement. Certains actes doivent être obligatoirement enregistrés (exemples : achat d’un immeuble, d’un fonds de commerce, de parts de SARL). Les droits d’enregistrement peuvent être fixes (montant prédéterminé) ou proportionnels au montant de la transaction.

Droit de préemption
Droit conféré à certains actionnaires par les statuts ou un pacte d’actionnaires, pour se prémunir contre l’arrivée d’actionnaires indésirables, en acquérant à leur place les titres du cédant.

Due diligences
Audits d’acquisition préalables à la reprise d’entreprise, qui permettent en particulier d’analyser les éléments comptables, juridiques, fiscaux et sociaux de l’entreprise-cible. Voir Reprise Entreprises

Early stage
Financement d’une entreprise ayant un produit en phase de test ou une production pilote. Le projet généralement inférieur à 30 mois d’existence engendre ou est sur le point d’engendrer ses premiers revenus.

Earn-out
Clause permettant d’indexer une partie du prix de cession à l’atteinte d’objectifs financiers fixés sur les années à venir.

EBIT (Earning Before Interest and Taxes)
Désigne en comptabilité anglo-saxonne le résultat d’exploitation (Rex) duquel est déduit la participation des salariés.

EBITDA (Earning Before Interest and Taxes Depreciation and Amortization)
Désigne en comptabilité anglo-saxonne l’Excédent Brut d’Exploitation (EBE)

Echelle de Lehmann
Barème de référence indiquant le montant de commissions dues à un cabinet-conseil dans le cas de succès d’une opération de cession / acquisition. Cette commission s’exprime en % du prix de cession.

Effet de levier
Voir LBO

Equity
Fonds propres. L’equity est l’une des trois composantes d’une structure financière, avec la mezzanine et la dette bancaire. L’ « equity value » représente la valeur des fonds propres d’une société par opposition à la valeur d’entreprise « entreprise value ».

Equity kicker
Ensemble des techniques permettant à un prêteur mezzanine ou à l’équipe de management d’avoir accès au capital. Utilisé sous la forme de bons de souscription, options de rachat d’actions, ou d’obligations convertibles.

Excédent de Trésorerie
Disponibilités excédentaires ou valeurs mobilières de placement non nécessaires à l’exploitation de l’entreprise, et susceptibles de participer au montage financier de reprise par la holding.

Exclusivité de négociation (clause de “lock out”)
Clause de la lettre d’intention destinée à obtenir de la part du cédant un engagement à ne pas mener de négociations parallèles avec d’autres repreneurs potentiels.

Exit
Sortie d’un investissement.

Fiche-Repreneur (fiche-projet)
Note de synthèse élaborée par le repreneur, et destinée à communiquer auprès des cédants et professionnels du secteur. Ce document définit les grandes lignes du projet de reprise, et le profil du repreneur. Voir Reprise Entreprises

FIP (Fonds d’Investissements de Proximité)
Voir Capital de proximité.

Fonds de fonds
Fonds prenant des participations dans différents fonds de capital-investissement.

Fonds propres
Capitaux permanents ou quasi-permanents mis à la disposition de l’entreprise. Ils comprennent notamment le capital social et les réserves. Ils englobent aussi certaines dettes, comme les obligations convertibles, les prêts participatifs, les obligations remboursables en actions. Les comptes courants bloqués d’actionnaires sont aussi souvent assimilés aux fonds propres.

Franchise de remboursement
Période pendant laquelle un emprunteur ne paye au plus que la quote-part d’intérêt à l’organisme qui lui a accordé un prêt.

Garantie d’Actif-Passif (GAP)
Ensemble des garanties données par le cédant au repreneur sur les montants figurant au bilan de l’entreprise. En cas d’augmentation du passif, ou de diminution de l’actif, le cédant s’engage à combler le différentiel pendant une période donnée.

Goodwill
“Survaleur” de l’entreprise correspondant à sa notoriété, sa clientèle, son image de marque, ses atouts stratégiques,…

Hands-on / hands-off
Attitude d’un investisseur financier qui s’implique / ou pas dans la gestion de l’entreprise au coté du management.

Haut de bilan
Désigne l’ensemble des métiers et des opérations qui gravitent autour des fonds propres et des quasi-fonds propres des entreprises.

Holding de reprise (NewCo)
Société “ad hoc” créée par le repreneur, destinée à collecter les fonds nécessaires au rachat de la société-cible dans le cadre d’un montage à effet de levier.

Hurdle rate
Taux de rendement annuel au-dessus duquel les managers de la société de capital-investissement reçoivent une partie de la plus value (carried interest). Le taux est généralement fixe et fait implicitement référence à une rémunération sans risque.

IPO (Initial Public Offering)
Introduction en bourse.

Intégration fiscale
Régime fiscal permettant d’imputer les pertes d’une filiale sur le bénéfice global du groupe auquel elle appartient.
Dans une reprise d’entreprise par endettement avec effet de levier et création de holding de reprise, l’intégration fiscale permet de déduire des bénéfices de la société reprise les intérêts des emprunts souscrits pour le rachat de celle-ci et de faire remonter, dans la holding de reprise, l’I.S. qu’aurait dû payer la société reprise s’il n’y avait pas eu cette déduction.

Key man insurance
Assurance homme clef souscrite par l’entreprise sur la tête des dirigeants et le plus souvent déléguée au profit des prêteurs senior. Se trouve généralement dans les dossiers de LBO.

Large caps
Désigne l’ensemble des entreprises présentant une valorisation supérieure à 500 M€.

LBO (Leverage Buy Out)
Appellation générique regroupant les différents montages à effet de levier, tels que MBO, MBI, OBO, BIMBO,… Voir Reprise Entreprises

LBU (Leverage Build Up)
Voir Build up

Lease-back
Opération financière qui consiste à dégager de la trésorerie en vendant un bien à une société de crédit-bail, qui reloue le bien à l’entreprise avec option d’achat à terme.

Lettre d’intention ou Letter Of Intent (LOI) ou Memorandum Of Understanding (MOU) ou Term Sheet
Courrier de pré-contractualisation d’une opération envoyé par un repreneur à un cédant. Ce document consiste à formaliser les points d’accord repreneur/cédant avant de s’engager sur un protocole d’accord. Voir Reprise Entreprises

Levée de fonds
Levée d’une dette bancaire pour financer une opération à effet de levier

Liasse fiscale
Document de base de l’Administration Fiscale regroupant le bilan, le compte de résultats, et les annexes de l’entreprise. Eléments indispensables au repreneur pour l’analyse des comptes et la valorisation d’entreprise.

Love money
Désigne les fonds apportés par les proches du repreneur dans le cadre d’une opération de reprise d’entreprise.

Management fees
Honoraires de gestion facturés par la holding à sa société-fille en contrepartie de prestations de management assurées par un repreneur-dirigeant rattaché à la holding (voir remontées de trésorerie).

Mandat d’achat (mandat acheteur)
Désigne le mandat confié par un repreneur à un cabinet d’intermédiation chargé de le conseiller pendant la durée du processus de reprise. La rémunération du cabinet s’effectue par retainer et/ou success fees.

Mandat de vente (mandat vendeur)
Désigne le mandat confié par un cédant à un cabinet d’intermédiation chargé de le conseiller pendant la durée du processus de cession. La rémunération du cabinet s’effectue par retainer et/ou success fees.

Matrice BCG
Grille d’analyse stratégique inventée par le Boston Consulting Group dans les années 60. Cet outil permet d’étudier l’équilibre du portefeuille produits/services de l’entreprise.

MBI (Management Buy In)
Acquisition d’une entreprise par un ou plusieurs repreneurs extérieurs dans le cadre d’un montage à effet de levier. Voir Reprise Entreprises

MBO (Management Buy Out)
Acquisition d’une entreprise par un ou plusieurs de ses dirigeants dans le cadre d’un montage à effet de levier.

Mezzanine
Financement complétant ou remplaçant la Dette Senior. D’une durée plus longue et avec un rendement plus élevé, il prend la forme d’un prêt avec un intérêt payé et un intérêt capitalisé, et peut donner accès au capital (OBSA, OC,…). Se situe après la Dette Senior dans l’ordre de remboursement des créanciers.

Mid caps
Désigne l’ensemble des entreprises présentant une valorisation comprise entre 50 et 500 M€.

Montage
Désigne la phase d’organisation juridique, fiscale et financière d’une opération.

Multiples
Coefficients appliqués à certains soldes financiers de l’entreprise (EBIT, RN, etc.) pour sa valorisation.

Nantissement
Engagement d’un débiteur de remettre un bien, sans dépossession, à son créancier en paiement d’une garantie (exemples : fonds de commerce, matériel et outillage, parts sociales…).

Note de confidentialité (ou NDA : Non-Disclosure Agreement)
Document destiné à protéger le cédant ou l’intermédiaire contre le risque de divulgation d’informations confidentielles concernant l’entreprise. La signature de ce texte par le repreneur constitue souvent un préalable à toute communication sur le dossier de reprise.

OBO (Owner Buy Out)
“Vente à soi-même” permettant à un dirigeant de réaliser une partie de son capital tout en continuant dans un premier temps à diriger son entreprise.

Open bid
Désigne une procédure de cession d’entreprise basée sur un système de mise aux enchères.

Pacte d’actionnaires
Document juridique permettant de préciser le fonctionnement entre les investisseurs et le repreneur, ainsi qu’entre repreneurs dans le cas de reprise à plusieurs.

PER (Price Earning Ratio)
Rapport entre le résultat net d’une entreprise et sa valeur. Par extension, multiple de valorisation du bénéfice après retraitements comptables, en référence aux pratiques boursières. Voir Reprise Entreprises

Période d’accompagnement
Il s’agit d’une période de”règne conjoint” pendant laquelle le cédant transmet au repreneur le savoir et le pouvoir relatifs à l’entreprise.

Pool bancaire
A l’occasion d’une levée de fonds auprès de plusieurs banques, un pool bancaire est souvent créé. Il est animé par la banque « chef de file ».

Pool d’investisseurs
A l’occasion d’un investissement financier auprès de plusieurs investisseurs financiers (capital investisseurs), un pools d’investisseurs est souvent créé. Il est animé par l’ investisseur « chef de file ».

Portage
Convention par laquelle un intermédiaire s’engage, pour le compte de son client, à acquérir des titres d’une société et à les lui céder à une date et à un prix fixés au départ.

Portefeuille de participations
Ensemble des participations détenues par un capital investisseur.

Prime d’émission
Prix payé en sus de la valeur nominale de l’action. Elle apparaît souvent dans le cadre d’une augmentation de capital d’une société qui existe depuis plusieurs années. Dans ce cas, elle ne fait que refléter l’augmentation de valeur de l’entreprise depuis sa création. On peut aussi la rencontrer à la création d’une société. Elle reflétant alors un différentiel de condition d’investissement entre actionnaires.

Private Equity
Désigne l’ensemble des fonds d’investissement ou de développement intervenant sur des opérations de transmission ou de développement d’entreprise.

Pré-introduction
Investissement en capital dans une société proche de l’introduction en bourse.

Promesse synallagmatique
Promesse de vente ou protocole d’accord réciproque engageant juridiquement les deux parties, repreneur et cédant.

Protocole d’accord
Document juridique permettant de contractualiser les conditions de cession / acquisition établies entre le repreneur et le cédant. Ce document intègre les conditions suspensives et résolutoires, ainsi que les garanties d’actif-passif (GAP).

Public to private (« P to P »)
Acquisition des actions d’entreprises cotées suivi par une sortie de la cote.

Quasi-fonds propres
Ensemble des valeurs mobilières, telles que les obligations convertibles ou autres bons de souscription, qui permettent un accès différé au capital d’une entreprise.

Ratio d’endettement
Mesure le degré d’autonomie financière d’une entreprise. Le montant des dettes est rapporté à celui des fonds propres, qui définit le ratio d’endettement.

Ratchet ou intéressement
Mesure le degré d’autonomie financière d’une entreprise. Le montant des dettes est rapporté à celui des fonds propres, qui définit le ratio d’endettement.

Remontées de Trésorerie
Opération financière consistant à transférer mensuellement ou trimestriellement vers la holding la trésorerie nécessaire au remboursement de la dette. Ces remontées de trésorerie prennent la forme de frais de gestion facturés à la société-cible en contrepartie de prestations de management assurées par la holding (management fees).

Rendement
Dividende versé par l’entreprise. Il est exprimé en pourcentage du prix unitaire de l’action.

RES (Reprise de l’Entreprise par les Salariés)
Il s’agit d’un MBO, qui doit respecter certains critères pour bénéficier d’avantages fiscaux spécifiques.

Retainer (forfait, front fee)
Somme forfaitaire demandée par un cabinet-conseil au démarrage d’une mission d’accompagnement de type mandat acheteur ou vendeur.

Retraitements comptables
Opération consistant à reformater les comptes de l’entreprise – cible. Les soldes de gestion ramenés à des valeurs normatives permettent alors d’effectuer des calculs de valorisation pertinents.

Révision de prix
Formule de calcul permettant de réajuster un prix de cession à la hausse ou à la baisse selon l’atteinte d’objectifs quantitatifs (futurs CA, Rex, Rn,…), ou qualitatifs (conquête de nouveaux clients/marchés, maintien de contrats, …).

SCR (Société de Capital-Risque)
Une société de capital-risque, désigne de façon générique une société de capital-investissement.

Second marché
Section de la Bourse dédiée aux entreprises de taille moyenne et qui à ce titre, est une des sorties possibles pour un investisseur.

Seed capital (Seed money)
Financement d’un projet ou d’un produit en phase de développement. Généralement inférieur à 18 mois d’existence, le projet n’est pas encore opérationnel.

Sleeping partner
Se dit d’un investisseur passif.

Small caps
Désigne l’ensemble des entreprises présentant une valorisation comprise entre 5 et 50 M€.

Société Civile Immobilière (SCI)
Société de personnes constituée par au moins deux associés. Elle est souvent utilisée pour gérer et acquérir un patrimoine immobilier.

Société en retournement
A l’inverse d’une société “in bonis”, désigne une entreprise qui rencontre des difficultés financières sérieuses pouvant se traduire par une vente “à la barre du tribunal”.

Société in bonis
Désigne une entreprise en bonne santé sur le plan financier.

Soldes Intermédiaires de gestion (SIG)
Principaux indicateurs de gestion issus du compte de résultats de l’entreprise, tels que Valeur Ajoutée (VA), Excédent Brut d’Exploitation (EBE), Résultat d’exploitation (Rex), Résultat net (Rn).

Spin-off (essaimage)
Opération de détachement d’une filiale de son groupe d’appartenance pour des raisons financières et/ou stratégiques.

Start-up
Entreprise innovante à fort potentiel de croissance qui vient d’être créée.

Stock-options
Options permettant au management de souscrire au capital avec une décote.

Subordination
Une dette est dite subordonnée lorsque le paiement de tout ou partie de ses intérêts ou de son principal ne peut intervenir qu’après le paiement des intérêts ou du principal d’une autre dette. L’attribution de dividendes peut aussi faire l’objet d’une clause de subordination par les prêteurs.

Success fees
Désigne un mode de rémunération par lequel un cabinet-conseil perçoit des honoraires indexés au prix de cession/acquisition dans le seul cas où l’opération envisagée aboutit à un succès.

Syndication
Opération consistant pour un financeur à limiter les risques en redistribuant une partie de l’emprunt ou de l’augmentation de capital qu’il a garanti.

Teaser
Présentation rapide et anonyme d’un projet ou d’une société destinée à susciter l’intérêt d’investisseurs potentiels.

Ticket
Terme familier désignant un investissement, une prise de participation.

Tour de table
Réuni l’ensemble des moyens financiers nécessaires à une opération.

TRI
Taux de Rendement Interne. Mesure la rentabilité d’un investissement une fois la participation cédée.

Underwriting
Opération par laquelle un intervenant financier (equity ou dette) garantit la totalité d’un besoin de financement. A charge pour lui de la syndiquer avec éventuellement la possibilité d’en garder une partie pour lui.

Valeur de rendement
Méthode d’évaluation qui consiste à évaluer la valeur d’une entreprise à partir de multiples de soldes intermédiaires de gestion représentatifs de la rentabilité de l’entreprise.

Valeur patrimoniale
Méthode d’évaluation qui consiste à calculer la valeur d’une entreprise à partir d’éléments du bilan retraités à leurs valeurs économiques.

Valorisation d’entreprise (évaluation)
Calcul financier qui consiste à définir la valeur d’une entreprise à partir de méthodes d’évaluation patrimoniale, et/ou basées sur les rendements financiers, ou encore à partir de méthodes basées sur les flux futurs de la société.